Loading...
infoline +39 324 5445344
infoline +39 324 5445344

Reglementation Générale

Moto Raid Experience ltd organise la « Gibraltar Race » à laquelle s’appliquent les règlements généraux suivants.
C’est un défi ouvert à tous les coureurs de tous les pays âgés d’au moins 18 ans et possédant un permis de conduire valable pour la moto qu’ils conduisent.

MOTOCYCLES ÉLIGIBLES: CLASSES ET CATÉGORIES

Toutes les motos adaptés à une utilisation sur route et hors route d’un poids d’au moins 138 kg (déclarés sur la fiche technique du fabricant) sont autorisées. La limite de poids ne s’applique pas aux motos immatriculés jusqu’au 31/12/1999 et à celles de la catégorie Femmes. Ils sont répartis dans les classes et catégories suivantes en fonction des caractéristiques du moto ou du coureur.

À la fin de chaque course, un classement général et un classement pour chaque classe et catégorie seront établis.

  • Chaque coureur participe au classement général et à la classe ou à la catégorie (un seul) sélectionnée lors de son inscription.
  • Les 3 premières places du classement général et les 3 premières de chaque classe et catégorie seront recompensé, à condition qu’il y ait au moins 3 participants pour chaque catégorie.
  • Chaque moto doit être légale sur route dans le pays où elle est enregistrée.
  • Tous les papiers, plaques et assurances doivent être valables au moins 7 jours après la fin de la course.
  • Class 1:  toutes les motos d’une cylindrée supérieure à 950cc.

  • Class 2: toutes les motos avec une cylindrée comprise entre 601cc et 950cc.

  • Class 3: toutes les motos dont la cylindrée n’excède pas 600cc.

  • Catégorie Moto Aged: toutes les motos enregistrés jusqu’au 31/12/1999. Les motos enregistrées dans cette catégorie ne sont pas soumises à la limite de poids de 138 kg.

  • Catégorie Femmes: toutes les motos pilotées par une femme. Les motos enregistrées dans cette catégorie ne sont pas soumises à la limite de poids de 138 kg.

  • Catégorie Equipes: toutes les motos inscrites dans une équipe composée de 3 pilotes.

NEXT EVENTS

ON THE
HOTTEST
TRACKS
OF ALL EUROPE

If you need more information, please phone us

+39 324 5445344

START

JUNE 19, 2020

FINISH

JULY 4, 2020

INSCRIPTION

Tous les coureurs de toute nationalité âgés d’au moins 18 ans et possédant un permis de conduire valable pour la moto qu’ils conduisent peuvent s’inscrire.

  • Pour vous inscrire, vous devez remplir le formulaire fourni et l’envoyer à l’Organisation.
  • Les inscriptions commenceront et se termineront aux dates indiquées dans la section dédiée à chaque événement ou lorsque le nombre maximum de participants prévu pour chacun d’eux sera atteint. L’ordre de départ de la première étape correspondra toujours à l’ordre d’enregistrement.
  • Jusqu’au moment des vérifications techniques, le pilote peut changer de moto pour le défi. En cas de fonctionnalités différentes, le nouveau moto sera automatiquement déplacé dans la classe appropriée.

ARTICLES D’IDENTIFICATION

L’organisation fournira à chaque participant un ensemble complet d’identifiants.

  • Pour les pilotes, l’utilisation, sous peine de disqualification, du bracelet d’identification est obligatoire.
  • Pour les moto, des étiquettes d’identification adhésives frontales et latérales avec un espace pour le numéro sur fond blanc sont fournies.
  • Pendant la course, les étiquettes doivent être apposées sur la moto dans les positions indiquées (2 côtés et 1 avant), en particulier celle avant doit être la première lisible et identifiable.
  • Sur la moto, il ne doit pas y avoir d’autre numéro que celui remis à chaque participant.
  • En cas de détérioration ou de perte des étiquettes de course ou du bracelet d’identification, le pilote doit demander à l’Organisation un nouveau set avant le début de la prochaine étape. Sinon, il est exclu du classement.

NUMÉROS ET ORDRE DE DÉPART

Un numéro est attribué à chaque véhicule et à chaque pilote impliqué dans la Gibraltar Race.

  • Motos:les numéros des motos sont sur des étiquettes à fond blanc.

  • Véhicules d’assistance: les numéros des véhicules d’assistance figurent sur des étiquettes avec fond vert.

  • Véhicules de l’organisation et du personnel médical: les numéros des véhicules de l’organisation et ceux transportant le personnel médical figurent sur des étiquettes à fond rouge. 

  • Véhicules médiatiques et autres: le nombre de véhicules médiatiques accrédités et de tout autre véhicule impliqué figure sur des étiquettes à fond jaune.

  • L’ordre de départ du Prologue (le cas échéant) et de la première étape correspondra à l’ordre d’enregistrement des participants.
  • L’ordre de départ des prochaines étapes jusqu’à la dernière correspond à la position dans le classement de la dernière étape fini.
  • Chaque coureur connaitra l’ordre de départ du lendemain en consultant le classement de l’étape publié le plus tôt possible tous les soirs sur le tableau d’affichage à la Direction de Course du bivouac.
  • L’heure de départ et l’écart entre les pilotes (ou équipes de pilotes) de chaque étape seront définis la veille et annoncés lors des briefings du soir.
  • Les 3 pilotes de chaque équipe devront partir ensemble. La position de départ de l’équipe sera celle de la position ou du classement de départ correspondant au deuxième des 3 membres.
  • Chaque coureur, après avoir reçu le départ de chaque étape, doit franchir le waypoint «START BIV» dans un délai maximal de 2 minutes.

NAVIGATION GPS ET CLASSEMENT

Chaque coureur participant doit être équipé d’un simple chronomètre et de son propre navigateur GPS ou d’un smartphone ou d’une tablette avec les applications appropriées. Un seul appareil GPS par pilote est autorisé. Les données de la course ne seront téléchargées que sur cet appareil.

Chaque participant doit être équipé du câble de connexion USB de l’appareil même si le téléchargement peut se faire sans fil.

L’organisation ne sera pas responsable s’il n’est pas possible de charger ou d’afficher correctement toutes les informations contenues dans le fichier de format GPX relatives à chaque étape.

Il est nécessaire de rendre votre appareil reconnaissable avec votre numéro de course. La fonction d’enregistrement de piste doit être réglée sur «ON» avec une cadence ne dépassant pas un point tous les 10 mètres.

Vous devez remettre votre appareil GPS au personnel de l’Organisation chaque fois que vous arrivez à la ligne d’arrivée au bivouac. Dans le même temps, vous devez également livrer votre enregistreur GPS individuel, fourni par l’organisation. En cas de défaut, vous serez disqualifié de la course.

L’organisation chargera sur le appareil GPS de chaque pilote un fichier GPX contenant les traces pour les transferts (liaisons) et les points de passage pour les Sessions Sélectives du lendemain. Dans la matinée, 5 minutes avant le départ de chaque coureur, le dispositif GPS et l’enregistreur seront renvoyés au pilote qui devra vérifier que le chargement a été effectué correctement et allumer l’enregistreur. Il doit immédiatement signaler tout problème possible.

Les waypoints chargés contiennent les informations permettant de terminer les Sessions Sélectives en évitant les points de pénalité (comme décrit ci-dessous). En plus des points de passage, tout danger connu sera également indiqué, après avoir été signalé lors du briefing.

 

Les informations suivantes seront affichées pour chaque Session Sélective

  • le temps minimum et maximum, en minutes, dans lequel vous pouvez commencer, en fonction de l’heure de votre départ du bivouac
  • la longueur totale en kilomètres et en centaines de mètres
  • le nombre total de waypoints numérotés que vous devez atteindre selon leur ordre séquentiel (ce nombre inclut à la fois le premier et le dernier point de cheminement de la Session Sélective)
  • le temps cible pour atteindre le dernier waypoint. Un écart plus ou moins important entraînera l’application de points de pénalité. 

Les pénalités sont appliquées selon un ratio de 1 point pour chaque seconde d’écart plus ou moins par rapport au temps indiqué pour chaque waypoint. À ce score s’ajouteront les pénalités éventuellement infligées pour les waypoints manqués ou pour infraction au Règlement général.

Pour les équipes, le score pris en compte sera le plus mauvais parmi les membres. Au cas où même l’un des membres de l’équipe ne termine pas l’étape, les pénalités correspondantes seront appliquées à l’équipe.

Les membres de chaque équipe sont obligés, sous peine de disqualification, de compléter le parcours ensemble. La différence de temps de transit aux points de passage entre le premier et le dernier membre de la même équipe ne doit pas dépasser 30 secondes.

Le possible Prologue sera taped et bouclé, puis il n’y aura pas de points de passage et il n’y aura qu’un seul délai à respecter. Les différences dans plus ou moins entraînera l’application de points de pénalité. Seulement dans ce cas, aucun fichier GPX ne sera chargé sur les appareils des pilotes.

Le classement est basé sur les scores de chaque étape et du Prologue. Le score le plus bas gagne.

En cas d’égalité au classement général ou au classement par catégorie et par catégorie, le vainqueur sera le coureur ou l’équipe ayant obtenu le meilleur score (le plus bas) lors de la dernière étape. Si cela ne suffisait pas, il sera évalué le score du précédent et ainsi de suite en arrière.

Le classement général et le classement des étapes seront publiés chaque soir, dès que possible, sur le tableau d’affichage à la Direction de Course dans le bivouac.

Le transit à chaque waypoint et, pour certains d’entre eux, le temps pris seront vérifiés par un enregistreur GPS fourni à chaque participant. Vous devez l’avoir toujours avec vous pendant l’étape et vous devez vérifier périodiquement qu’il est activé. À l’arrivée de chaque étape, vous devez immédiatement remettre cet appareil avec votre navigateur GPS au personnel de l’Organisation. En cas de défaut, vous serez disqualifié de la course. Les deux appareils seront renvoyés au pilote 5 minutes avant son départ pour la prochaine étape. En cas de collecte / livraison manquante de l’enregistreur GPS ou si vous le quittez, même temporairement, ou si vous l’échangez avec un autre coureur ou si vous le donnez à une autre personne, vous serez disqualifié et automatiquement retiré du classement.

L’unité d’enregistrement GPS doit rester isolée du contact avec des objets métalliques ou des téléphones portables. Chaque pilote est responsable du bon fonctionnement de l’appareil, de la validité et de l’intégrité des données collectées. Chaque enregistreur est numéroté et chaque numéro correspond à un coureur de la course. L’enregistreur GPS enregistre la trace du participant pendant la course et permet de vérifier avec précision le parcours, la vitesse et les arrêts possibles. Le même appareil est utilisé pour détecter d’éventuelles infractions au règlement général.

L’enregistreur GPS résiste aux chocs, à la boue et à l’eau. Toute altération de l’appareil entraînera la disqualification de la course.

Vous devez signaler sans délai à la Direction de Course tout problème lié à l’utilisation de votre enregistreur GPS.

En cas de perte de l’enregistreur GPS ou de son échec, le temps enregistré par votre navigateur GPS prévaudra.

De toute façon, la perte entraînera une pénalité forfaitaire de 1 500 points. L’organisation vous remettra un nouvel enregistreur GPS après le paiement de sa valeur totale. Sans l’enregistreur GPS, vous ne pouvez pas continuer le défi. 

DIRECTION DE COURSE

Le Directeur de Course est le seul responsable de l’enregistrement et de la conservation des temps et de l’application des points de pénalité.

La Direction de Course est composée de 3 sujets: 2 représentants de l’Organisation, dont le Directeur de Course, 1 représentant des pilotes.

Le choix des représentants des pilotes est à la discrétion de l’organisation.

PÉNALITÉS ET MOTIFS DE LA DISQUALIFICATION

Vous pouvez encourir les pénalités suivantes en plus de celles qui ne sont pas respectées pour le temps indiqué pour le Prologue et pour certains points de passage des Sessions Sélectives.

A) TARD AU DÉBUT DE L’ÉTAPE

La pénalité est de 60 points par minute (ou fraction) de retard d’arrivée au début de l’étape. 10 minutes après le départ du dernier concurrent, le pilote tardif sera automatiquement disqualifié de l’étape. À la fin de la journée, il recevra 500 points de pénalité pour chaque kilomètre ou fraction des Séssions Sélectives prévues, plus 500 points de pénalité pour chaque waypoint de l’étape.

B) DÉPART ANTICIPÉ PAR RAPPORT À L’ORDRE DE L’ETAPE ET DISQUALIFICATION

Le non-respect de l’ordre de départ indiqué à la Direction de course et le départ anticipé de l’étape en résultant seront disqualifiés de l’étape. À la fin de la journée, le pilote recevra 500 points de pénalité pour chaque kilomètre ou fraction des Séssions Sélectives prévues, plus 500 points de pénalité pour chaque waypoint de l’étape.

C) DÉPART MANQUÉ DE L’ETAPE

À la fin de la journée, le pilote recevra 500 points de pénalité pour chaque kilomètre ou fraction des Séssions Sélectives prévues, plus 500 points de pénalité pour chaque waypoint de l’étape.

D) SE RETIRER DE L’ETAPE

Lorsqu’un pilote se retire de l’etape, cela signifie qu’il ne parvient pas à atteindre le prochain bivouac avec son moto. À la fin de la journée, jusqu’à la dernière session sélective validée, il sera ajouté 500 points de pénalité pour chaque kilomètre ou fraction des Sessions Sélectives prévues non couvertes, plus 500 points de pénalité pour chaque waypoint de l’étape non atteinte.

S’il se retire après avoir valablement complété la dernière session sélective, il ne sera appliqué qu’une pénalité de 500 points.

E) ABANDONNER L’ETAPE

Lorsqu’un pilote abandonne l’etape, cela signifie qu’il ne termine pas une ou plusieurs sessions sélectives, alors qu’il atteint le bivouac en moto. À la fin de la journée, jusqu’à la dernière session sélective validée, 500 points de pénalité pour chaque kilomètre ou fraction des sessions selectives prévues non couvertes sont ajoutés, ainsi que 500 points de pénalité pour chaque waypoint de l’étape non atteinte.

F) SORTIR DE LA ROUTE PREVUE PENDANT LES TRANSFERTS EN ROUTE

Sauf autorisation préalable, si un pilote quitte l’itinéraire prévu pendant les transferts sur route, il recevra 30 points de pénalité pour chaque km ou fraction de piste sautée. La pénalité ne sera pas appliquée en cas d’obstacles objectifs sur l’itinéraire prévu, en cas de petits écarts pour des raisons d’urgence ou pour effectuer des réparations, ou pour faire le plein de carburant ou faire une pause pour déjeuner ou se reposer. Abandonner l’étape et atteindre le prochain bivouac en suivant l’itinéraire le plus rapide ou le plus direct n’est pas considéré comme une sortie de piste et cela n’entraînera pas l’application de points de pénalité.

G) PERTE OU DOMMAGE DE L’ENREGISTREUR GPS ET / OU DU TRACKER GPS (BALISE)

Dans ce cas, une pénalité forfaitaire de 1 500 points est appliquée pour chaque appareil perdu ou endommagé, en plus du débit de sa valeur.

H) WAYPOINT MANQUÉ OU NON ATTEINT DANS LE BON ORDRE

La pénalité attendue est de 500 points pour chaque waypoint sauté ou non atteint dans le bon ordre.

I) WAYPOINT DE DÉPART OU FIN D’UNE SESSION SÉLECTIVE MANQUÉE

Dans ce cas, étant donné qu’il est impossible de calculer les temps de transit, le pilote recevra 500 points de pénalité pour chaque kilomètre ou fraction de la session sélective au cours de laquelle il s’est déroulé, plus 500 points de pénalité pour chaque waypoint de la même session sélective.

L) NON-RESPECT DU DÉLAI DE COMMENCER UNE SESSION SÉLECTIVE

Il existe un temps minimum et un temps maximum (en minutes) pour atteindre le waypoint de départ (WP 01) de chaque session sélective. Ils sont affichés et chaque pilote doit les calculer à partir du moment où il part du bivouac (waypoint START BIV). Passer par le WP 01 d’une session sélective en dehors de cette plage de temps entraînera l’application d’un point de pénalité pour chaque seconde d’avance ou de retard.

M) NON-RESPECT DU TEMPS LIMITE POUR ATTEINDRE LE PROCHAIN BIVOUAC

Il y a un délai maximum (en minutes) pour atteindre le prochain bivouac. Chaque pilote doit le calculer à partir de son heure de départ depuis le bivouac précédent (waypoint START BIV). Il recevra 15 points de pénalité toutes les 10 minutes ou fraction de retard, jusqu’à un maximum de deux heures, au-delà desquelles l’étape de pilote sera annulée et les pénalités prévues au point « B » appliquées. Lors de la 3ème arrivée retardée au bivouac par le même pilote et pour toutes les arrivées retardées ultérieures, une pénalité supplémentaire de 3 000 points sera appliquée. La pénalité n’est pas appliquée si l’arrivée tardive du véhicule de secours est due à une panne mécanique ou à un accident.

N) DEPASSER LES LIMITES DE VITESSE

Le dépassement des limites de vitesse entraînera l’application de 300 points de pénalité pour chaque infraction enregistrée par l’enregistreur GPS individuel.

La vitesse de chaque pilote sera mesurée de manière aléatoire lors des transferts et en continu lors des sessions sélectives. La pénalité sera appliquée si la limite est dépassée sur plus de 20% de la longueur de la section ou du session selective soumis à un contrôle de vitesse.

Chaque pilote doit respecter les lois et les règles du bon sens pour la sécurité

O) NO-SHOW TO BRIEFING

Ne pas assister au briefing du soir ou partir avant la fin, sans motif justifié, entraînera l’application de 3 000 points de pénalité. À cette fin, il sera nécessaire de signer la feuille de présence au début et à la fin de chaque réunion.

P) UTILISATION DE PLUS D’UN NAVIGATEUR GPS

Dans ce cas, une pénalité forfaitaire de 1500 points est appliquée. Si la troisième utilisation n’est pas autorisée, une pénalité supplémentaire de 3 000 points sera appliquée.

Q) DEMANDE D’ASSISTANCE MECANIQUE OU MEDICALE ET RETRAIT CONSECUTIF DE L’ETAPE

La demande d’assistance médicale ou pour le véhicule de secours utilisant le dispositif de suivi GPS (balise) ou de toute autre manière signifie automatiquement SE RETIRER DE L’ETAPE, même si le coureur peut ensuite continuer à conduire la moto.

R) ÉCHEC OU RETARDÉ (PLUS DE 2 MINUTES) TRANSIT AU WAYPOINT START BIV APRÈS AVOIR REÇU LE GO DE L’ETAPE

Un passage en échec ou retardé (plus de 2 minutes) sur le waypoint START BIV après réception le GO de l’étape du pilote entraînera l’annulation de la même étape. À la fin de la journée, le pilote recevra 500 points de pénalité pour chaque kilomètre ou fraction des sessions sélectives prévues, plus 500 points de pénalité pour chaque waypoint de l’étape.

S) ECHEC OU RETARDÉ (PLUS DE 30 MINUTES DE VOTRE ARRIVÉE) LIVRAISON D’ENREGISTREUR GPS ET D’UN APPAREIL GPS À LA FIN DE L’ÉTAPE

En cas d’échec ou de retard (plus de 30 minutes après votre arrivée), la livraison de l’enregistreur GPS et de l’appareil GPS à la fin de l’étape pour le pilote entraînera l’annulation de la même étape. À la fin de la journée, le pilote recevra 500 points de pénalité pour chaque kilomètre ou fraction des sessions sélectives prévues, plus 500 points de pénalité pour chaque waypoint de l’étape.

T) ÉCHEC DE PASSER LE TEST DU NIVEAU SONORE

Le dépassement de la limite fixée pour le test de niveau sonore du motocycle, s’il survient avant le départ de la course ou d’une étape, ne permet pas au pilote de partir tant que le niveau des émissions sonores n’est pas revenu dans les limites définies. À cette fin, le participant peut répéter le test phonométrique à la fin des procédures des autres coureurs. Si cela entraîne un retard dans le départ, les pénalités correspondantes, prévues au point A, seront appliquées.

Dépasser de plus de 1 dB la limite fixée pour le test de niveau sonore sur le moto, si cela se produit pendant ou à la fin d’une étape, entraîne l’application de 300 points de pénalité à la première infraction. À partir de la deuxième infraction, les points de pénalité appliqués seront de 3 000.

Tout coureur disqualifié ou retiré définitivement de la course, exclu du classement général, de la classe ou de la catégorie peut poursuivre l’itinéraire prévu jusqu’à la ligne d’arrivée. Il apparaîtra dans le classement avec l’abréviation DNF (DOES NOT FINISH). Le premier coureur du classement partira du bivouac au plus tôt 20 minutes après le départ du dernier participant encore au classement. 

LITIGES ET PLAINTES

Les contestations et les plaintes ne peuvent être soumis que par écrit à la Direction de Course (composée des membres n ° 3) dans un délai maximum de 30 minutes après l’affichage du classement par étape sur le tableau d’affichage.

La Direction de Course décidera, en finale, des problèmes soulevés après avoir écouté les personnes impliquées.

La décision de la direction de course sera communiquée avant la fin de la prochaine étape ou, s’il s’agissait de la dernière, avant de publier les résultats finaux.

Avant de déposer une contestation ou une plainte, un dépôt de 100 Euros est requis. Ce dépôt sera restitué si la réclamation est acceptée. Le dépôt ne sera pas retourné si la demande est rejetée.

RÈGLES DE CONDUITE

Tous les itinéraires sur et hors route de Gibraltar Race sont ouverts à la circulation, à l’exception du Prologue.

Les coureurs doivent respecter les panneaux de signalisation en cours de route, les limitations de vitesse, le Règlement général et toutes les indications de la Direction de course.

En atteignant les waypoints, les participants doivent veiller à ne pas traverser des zones restreintes, à ne pas endommager les lieux publics ou privés où ils vont passer et à respecter le plus possible l’environnement naturel.

Même lorsque l’itinéraire passera dans des zones isolées, vous devez vous rappeler qu’il est possible de rencontrer d’autres véhicules, des personnes, des enfants et des animaux domestiques libres sur la route.

La longueur des étapes et les conditions météorologiques pouvant varier, peuvent rendre ce sport plus dangereux que d’habitude. Les participants doivent garder cela à l’esprit en ajustant leur parcours en fonction de leurs compétences, de la difficulté de la piste et de la présence des autres.

Les pilotes sont également tenus d’utiliser le fair-play pendant le défi lorsqu’ils sont proches des autres concurrents.

En cas de blessure et / ou de chute d’un autre participant sur la piste de la course, chaque coureur est tenu de ralentir et / ou de s’arrêter pour vérifier s’il doit fournir une aide ou si l’accident est si mineur qu’il n’est pas nécessaire de rester là pour une aide immédiate.

Si nécessaire, le pilote sauveteur doit immédiatement alerter la direction de course à l’aide du bouton d’urgence médicale du suivi GPS (balise) et / ou en appelant le numéro de téléphone «SOS RACE GIB» et en signalant l’accident et le lieu exact.

Quoi qu’il en soit, le pilote sauveteur, après avoir fourni de l’aide, doit rejoindre la course régulièrement et le temps qu’il y a passé est détecté par son enregistreur GPS individuel. Immédiatement après son arrivée, le pilote sauveteur doit se rendre à la Direction de course et déposer une demande de rétablissement du temps consacré à l’assistance. La demande doit contenir: le lieu de l’accident (éventuellement avec les coordonnées GPS), son numéro de course et celui du pilote assisté ainsi que toute autre information utile. Dans ce cas seulement, une enquête peut être traitée et le temps passé à aider un autre pilote peut être rétabli. Sauter pour sauver ou signaler un accident à un autre pilote, détecté par l’enregistreur GPS ou par le suiveur GPS (balise), entraînera une pénalité forfaitaire de 3 000 points.

La Direction de Course, en cas d’infraction à ces règles, se réserve le droit, à sa seule discrétion, de disqualifier et d’exclure tout participant du reste de la course sans avoir à rembourser les sommes versées.

SÉCURITÉ DES PILOTES ET ÉQUIPEMENT

Chaque pilote sera équipé d’un dispositif de suivi GPS individuel (balise) qui communiquera régulièrement sa position pendant la course. Cette unité dispose de deux boutons: un pour les urgences médicales sur lequel vous devez appuyer pour signaler un problème de santé votre ou de un autre pilote que vous aidez; une pour l’urgence mécanique sur laquelle vous devez appuyer pour signaler une panne de votre moto nécessitant son transport jusqu’au prochain bivouac avec l’un des véhicules de secours.

Chaque coureur doit toujours porter son propre dispositif de suivi GPS (balise) et il doit vérifier périodiquement qu’il est allumé. L’unité doit rester isolée du contact avec des objets métalliques ou des téléphones portables. Chaque balise est numérotée et chaque numéro correspond à un coureur de la course. La position des coureurs peut être vérifiée en temps réel sur une page spéciale du site Web de la course de Gibraltar.

Vous devez signaler sans délai à la Direction de Course tout problème relatif à l’utilisation de votre balise GPS.

La perte du tracker GPS (balise) entraînera une pénalité forfaitaire de 1 500 points. L’organisation vous remettra un nouveau suivi GPS après le paiement de sa valeur totale. Sans le balise GPS Tracker, vous ne pouvez pas continuer le défi.

 

En plus de devoir porter un casque, des gants, des bottes et des protections adaptées à l’utilisation d’une moto hors route, pour participer au défi, vous devez avoir sur vous le équipement de sécurité minimum suivant:

  • un téléphone portable complètement chargé et capable de passer et de recevoir des appels dans les pays traversés avec le numéro «SOS RACE GIB» stocké;
  • 1 litre d’eau minimum
  • barres énergétiques, chocolat ou autres similaires
  • désinfectant, pansements, bandages et le nécessaire pour arrêter les saignements mineurs ou pour protéger les petites plaies et les pâturages mineurs.
  • box cutter polyvalent

CONDITIONS DE PARTICIPATION: COUREUR ET MOTO

De bonnes conditions physiques et psychologiques sont essentielles pour participer à ce défi.
Chaque participant devra remplir un formulaire avec ses informations médicales et il devra fournir un certificat de bonne santé récent.
Vous devez informer l’Organisation en cas de problème de santé.

Vous devez également signer un certificat de décharge de responsabilité pour l’organisation. Vous devez vous abonner car vous êtes conscient que la pratique d’une course de moto comporte des risques pour votre sécurité ainsi que pour les autres.

Il est strictement interdit de participer aux étapes de la course sous l’influence de l’alcool, de drogues ou de narcotiques. Cela entraînera la disqualification et l’expulsion.
Dans ce cas, tout montant payé ne sera jamais remboursé.
Il est recommandé de ne pas surestimer vos compétences de conduite. La longueur des étapes peut entraîner une perte de la concentration nécessaire.
Vous devez vérifier soigneusement les conditions de votre vélo et des équipements de sécurité obligatoires chaque jour. Vous devez répéter le contrôle en cas de chute ou d’accident.
Les pilotes seront les seuls responsables de ces contrôles en cas d’accident avec des dommages aux personnes ou aux biens.

ASSISTANCE MÉDICALE

Il sera fourni par un nombre suffisant de personnes qualifiées et d’ambulances 4 × 4. Un centre médical mobile sera mis en place à chaque bivouac. De plus, le personnel médical, en plus de la Direction de course, reçoit directement les rapports d’urgence santé de la part de chaque participant.

ASSURANCE DE RESPONSABILITÉ GÉNÉRALE

La manifestation bénéficie d’une assurance de responsabilité civile générale qui couvre l’Organisation et ses assistants en cas de dommages causés à des tiers et / ou à leurs biens au cours de la manifestation. Les pilotes sont considérés comme des tiers et sont donc exclus de la couverture. En conséquence, ils seront pleinement et personnellement responsables de tout dommage causé par eux-mêmes.

Les motos des participants et de tous les véhicules impliqués dans la course doivent être conformes à leur propre assurance pour voyager sur la voie publique de tous les pays traversés. Par conséquent, ce risque ne peut être couvert par aucune autre compagnie d’assurance.

Nous encourageons les participants à vérifier la couverture fournie par leurs compagnies d’assurance en ce qui concerne la conduite de leurs vélos dans les pays traversés et, si nécessaire, à les intégrer.

ASSISTANCE MECANIQUE ET RAVITAILLEMENT

L’assistance mécanique peut être faite n’importe où sur la route. La condition impérative est que les véhicules doivent se trouver à au moins 2 mètres de la piste pour ne pas gêner le passage des autres véhicules.

Le seul type d’assistance fourni par l’Organisation et compris dans les frais d’inscription est le transport du moto cassé ou écrasé jusqu’au prochain bivouac.

Tout autre type d’assistance peut être organisé indépendamment par les pilotes, individuellement ou en groupe.

Le ravitaillement sera à la charge des participants. Il est recommandé une autonomie minimale de 150 kilomètres.

LA PUBLICITÉ

Sur votre moto, vous pouvez appliquer tout type de publicité. Sont toujours interdites celles qui offensent la décence publique, ou qui sont clairement en conflit culturel ou religieux avec les nations traversées pendant la course, ou qui sont en concurrence directe avec les sponsors de la manifestation.

L’Organisation est dégagée de toute responsabilité quant à l’apposition d’images ou d’écrits sur des motos ou autres véhicules des participants.

DROITS DE L’IMAGE

Chaque participant avec son inscription donne son autorisation tacite à l’Organisation pour utiliser son image collectée pendant les jours de l’événement sous forme de photos et de vidéos. Ces images peuvent être diffusées par la presse, la télévision nationale et internationale, Internet et les Social Networks afin de raconter et / ou de promouvoir l’événement lui-même.

Les images peuvent également être utilisées pour réaliser des vidéos, des DVD, des reportages d’actualités. Par conséquent, l’autorisation est accordée implicitement même à tous les professionnels impliqués dans la documentation de l’événement et aux entreprises sponsors.

CONTRÔLE TECHNIQUE ET ADMINISTRATIF

Ils sont détaillés dans la section appropriée

Chaque participant avec son inscription, confirme implicitement qu’il est au courant du Règlement général de la Gibraltar Race, publié sur le site Web www.gibraltarrace.com. Il s’engage à le respecter pleinement.

En cas de contestation sur le contenu du Règlement général, seul le jugement de l’Organisation sera valide.

Chaque participant, lors de son inscription, dégage également l’Organisation et tous les sujets liés, sans exclusion, de toute responsabilité pour les dommages ou inconvénients causés à lui-même ou à autrui, ou aux dommages causés à des tiers du fait de la participation au défi, y compris y compris l’aller et le retour.

En participant, le pilote entend renoncer à tout recours contre l’Organisation.